Sélectionner une page

TRAVAUX


 

Installation d’un système de vidéoprojection par le déploiement de 22 caméras
 

La ville d’Albertville s’est engagée dans la mise en place d’un dispositif de vidéoprotection. Outil indéniable d’aide à l’intervention et la réactivité des services de sécurité, ces caméras répondent aux problématiques existantes sur des espaces identifiés afin de sécuriser les personnes et les biens, protéger les bâtiments publics et leurs abords, gérer les espaces publics, réguler les flux routiers.

Le montant estimatif de l’opération s’élève à 224 800 €HT
Financeur aux côtés de la ville :

 

 

Création d’une piste de débardage et de 3 places de dépôts
 

Afin de permettre l’exploitation des peuplements forestiers ainsi que le stockage des bois, une piste de débardage et 3 places de dépôts vont être créées en forêt communale d’Albertville, canton du Rhonne.

 

Les places de stockage permettent de mettre du bois à disposition des affouagistes et éventuellement de réaliser de la plaquette forestière (opérations de broyage). La piste de débardage permet d’augmenter la mobilisation de bois sur une zone jusqu’alors non desservie.

 

 

 

Ainsi l’idée générale est de créer, sur la forêt, un réseau de desserte structurante permettant :
– d’augmenter la surface desservie,
– de faciliter le chargement et la commercialisation des bois, en réduisant les distances de traînage des grumes,
– de créer des places de stockage suffisamment grandes pour permettre une valorisation des produits,
– de limiter la circulation des tracteurs et le tassement des sols dans les peuplements,
– d’optimiser l’utilisation des moyens modernes de débardage et de tri,
– d’adapter le desserte aux facteurs environnementaux et aux besoins de la filière.

 

Le montant total de l’opération s’élève à 35 340 € HT et est financé par :
– le Fonds européen agricole pour le développement rural (FEADER) : 10 362,24 € (29,32 %),
– le Conseil Savoie Mont-Blanc : 10 362,24 € (29,32 %),
– la Ville d’Albertville : 14 615,52 € (41,36%).

 

Financeurs aux côtés de la ville :

 

Réaménagement de la cour de l’école Louis Pasteur

La cour de l’école maternelle Louis Pasteur d’Albertville bénéficie de travaux de réaménagement. Ce projet s’articule autour de 4 grands principes :

– la végétalisation : plantation d’arbres, jardins en mouvement, potager, gazon, mur végétalisé,

– le remplacement des surfaces en enrobé par des revêtements perméables : utilisation d’enrobé poreux,

– la mise en avant des énergies renouvelables : éclairage et balisage solaire, récupérateur d’eau de pluie pour arroser le potager, hôtel à insectes, composteur,

– la création de zones ombragées : installation de brise soleil sur une partie des vitres de l’école, création d’une passerelle en bois, d’une assise et d’un parcours sensoriel.

Le projet prévoit de déconnecter du réseau d’eau pluviale (1 415 m2 de surface sur une emprise totale de 5 000 m²). Cette cour-pilote a pour but d’être déclinée dans le futur à d’autres écoles de la ville.

L’agence de l’eau accompagne cette opération en mettant en place une nouvelle gestion des eaux pluviales avec la désimperméabilisation des sols. Les avantages sont multiples ! Laisser l’eau s’infiltrer là où elle tombe, c’est d’une part faciliter la recharge des nappes et d’autre part désengorger les réseaux d’assainissement et éviter leur débordement qui pollue les nappes et les rivières. C’est aussi bénéfique pour les finances locales : l’eau infiltrée n’aura pas à être traitée dans les stations d’épuration. C’est enfin préparer les villes au changement climatique en luttant contre les îlots de chaleur.

Le montant total de l’opération s’élève à 113 444 € HT et est financé :
– à 38 % par l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse (43 038€),
– à 26,4 % par l’État – DSIL2020 (30 000€),
– à 35,6 % par la Ville d’Albertville (40 406€).

L’agence de l’eau est un établissement public de l’État qui œuvre pour la protection de l’eau et des milieux. Elle perçoit des taxes sur l’eau payées par tous les usagers et les réinvestit auprès des maîtres d’ouvrages (collectivités, industriels, agriculteurs et associations) selon les priorités inscrites dans son programme « Sauvons l’eau 2019-2024 ». Plus d’information sur www.eaurmc.fr

 

Financeurs aux côtés de la ville :

 
Aire de covoiturage Quartier Albertin

Une aire de covoiturage a été créée Quartier Albertin. Située au 19 rue Raymond Bertrand, l’entrée Sud d’Albertville (coordonnées GPS : 45.662079 | 6.385562), elle propose 28 places de stationnement, dont une pour personnes à mobilité réduite, et intègre des espaces paysagers.

Le montant total des travaux s’élève à 42 500€ et a été financé à 45% par le Conseil Départemental de la Savoie (CD73), à 35% par l’État au titre de la DSIL2020 (Dotation de Soutien à l’Investissement Local) et à 20% par la Ville d’Albertville.

Financeurs aux côtés de la ville :